Dans ce village frontalier avec la Centrafrique, la vie s’anime de plus belle, grâce aux efforts fournis par le gouvernement qui y a installé un château d’eau et l’électrification solaire.

A Mboy 1 ou 2, la vie est belle. Ici, on ressent la joie de vivre des populations, qui s’adonnent prioritairement aux activités agropastorales. Mais aussi au petit commerce, qui est favorisé par sa position privilégiée. C’est en fait un village frontalier avec la Centrafrique. Pendant la crise centrafricaine, beaucoup de ressortissants de ce pays voisin, y ont trouvé d’ailleurs refuge. Certains s’y sont établis, mènent diverses activités et vivent désormais avec les populations autochtones.

Mboy, c’est aussi l’eldorado pour ce pays voisin, dans la mesure où cette localité ravitaille en vivres la RCA. Autres motifs de la belle vie dans ce bled, peuplé de 5000 âmes, c’est l’installation d’un château d’eau par la commune, qui fait le plus la joie. Ici aussi, le gouvernement a favorisé l’installation des panneaux solaires, qui éclairent la ville, à la tombée de la nuit.

Pour assurer la sécurité, les services compétents sont présents, ainsi que d’autres services administratifs. Ils assurent tous le bien-être des habitants et l’intégrité territoriale.