La semaine internationale du premier film souffle sa 5è bougie dès ce 9 novembre 2018 à Yaoundé. Cela fait effectivement 5 ans que ce festival anime la scène cinématographique camerounaise. Pour cette occasion spéciale, l’organisatrice, Sylvie Nwet, a vu les choses en grand. La marraine n’est autre que la dynamique Marie Philomène Nga. Actrice, chanteuse, danseuse et écrivaine engagée, membre du collectif «Noire n’est pas mon métier» avec Aïssa Maïga, elle présidera par ailleurs le jury de cette 5è édition. 

La thématique porte sur l’entreprenariat féminin dans le 7è art. Des conférences, ateliers et projections rythmeront la quinzaine. Parmi les innovations de cette année, il y a le changement de cadre de la cérémonie d’ouverture. Les festivaliers, les célébrités, les membres du corps diplomatique qui soutiennent l’événement, les cinéastes se déporteront sur les marches de l’hôtel de ville de Yaoundé à partir de 18h. Pour la première fois, la Communauté urbaine de Yaoundé accueille un événement du 7è sur cet espace. 

Un peu comme à Cannes, la montée de ces marches sera un grand moment, selon le comité d’organisation. Le film d’ouverture «Kiss me not » est signé par le réalisateur égyptien Ahmed Amer. Dress Code : Afro Chic. Vendredi 9 novembre 18h-19 : Cérémonie d’ouverture